un compteur gratuit pour votre site web

Le fonctionnement des machines

Comme vous le savez, le Duperré et ses confrères du même type fonctionnait à la vapeur. Nous, mécaniciens ou "bouchons gras" étions donc "Vaporistes".

Les machines étaient composées de deux compartiments chaufferie: 1 pour la ligne d'arbre babord, l'autre pour la ligne d'arbre tribord, et de deux compartiments "Machine" (De même pour les deux lignes d'arbre).
Les deux chaufferies étaient étroitement liées au deux machines.

La vapeur est obtenue en deux phases de chauffe de la chaudière.

La vapeur produite est saturée puis la vapeur est canalisée dans un surchauffeur. Cette vapeur actionne les turbines qui elles se trouvent dans les compartiments machine.

Les turbines sont au nombre de trois:
- La HP (Haute pression)
-La MP (Moyenne pression)
-La BP (Basse pression)

La vapeur est envoyée dans les turbines par des "Tuyères".

Un condenseur est fixé sous la turbine BP. La vapeur de la turbine qui se condense est receuillie dans le condenseur. L'eau douce est récupérée par une pompe d'extraction.

Il y a trois turbines de marche avant et deux de marche arrière.

Il est évident qu'à la vitesse de rotation des turbines, ce n'est  pas un navire que nous aurions mais une fusée. Alors les turbines sont reliées à des pignons que l'on appelle le "Réducteur". Continuons: Turbines===> Réducteur et après le réducteur se trouve la turbine de marche arrière et la butée qui soutien la ligne d'arbre puis le frein, puis la butée auxiliaire, la chaise (qui est cette partie qui soutien la ligne d'arbre en sortie de coque) et enfin: L'hélice.

Si mes souvenirs sont bons malgré ma petite mémoire, chaque hélice pesait 3.800 tonnes.

Le tableau de commande machine-avant ou arrière:
Les machines sont composée de deux parquets. Le parquet inférieur ou on eput trouver l'alternateur qui sert à produire de l'electricité, le condenseur et pas mal de pompes et autres manomètres.
Le parquet supérieur, ou on peut donc trouver les turbines, le réducteur et deux tableaux de commande:
Le tableau de commande est un peu le tableau de bord du Duperré. C'est imagé mais c'est pour la compréhension.
Sur ce tableau on trouve:
-Une horloge (indispensable pour la relève de quart)
-Le volant de manoeuvre qui, en le tournant permet plus ou moins d'admission de vapeur dans les turbines.
-La commande (dont j'ai oublié le nom, les copins m'aidront svp) d'ordre des vitesses venant de la passerelle. Sur la photo ci dessous, le jeune avec le casque, qui est moi-même actionne la commande d'ordre. En fonction de ces ordres venant de la passerelle, le mécano devant le volant de manoeuvre l'actionne.
-Il y a aussi des dizaines de manomètre et aussi la radio qui est reliée à la passerelle et au Pc sécurité ainsi qu'aux autres compartiments machines (je crois!).

Mais on ne se contente pas de mécanos pour les quarts machines, un ou plusieurs électriciens sont indispensables pour gérer le panneau de commandes électriques.


Un bateau à vapeur ne se démarre pas comme une vedette qui traverse les canaux vénitiens en tournant une clef. Il y a un temps de chauffe, de montée en pression et températures.
Pour un appareillage à 8h00 du matin, le personnel du premier quart, donc d'"allumage" commençait à 4h00 du matin (peut-être même trois heures et demi, je ne sais plus)

Concernant la Machine, les relevés de pression et de températures durant l'allumage se font toutes les 10 minutes et sont relevées sur une plaquette en plexiglass par un crayon gras rouge (qui m'énervait car la mine se cassait tout le temps) par un mécanicien. Le parcours partait du parquet supérieur en passant par le parquet inférieur.
Après l'appareillage, les relevés s'espaçaient dans le temps mais s'ajoutaient les relevés de gasoil. Pour relever les niveaux de gasoil, plusieurs réservoirs (de même pour l'eau douce) se trouvaient à différents endroit du navire. Il y en avait un dans la coursive du bureau du Commandant en Second.
Pour prendre le relevé de gasoil, il suffisait de se baisser en direction d'un rond de cuivre (ou laiton ) fiché dans le sol. On tirait un anneau  (ca se devissait je crois) qui soulevait une reglette comme le niveau d'huile d'une voiture, et on annotait le niveau sur la plaquette de plexi.

L'avantage que nous en tirions était que lors de ces relevés en dehors du compartiment machine, nous pouvions respirer de l'air frais. On quittait ce compartiment en montant une échappée et on arrivait dans la coursive principale. La difference de température était énorme. Quand il faisait 60° à la machine et que l'on passait directement dans la coursive principale en grimpant 4à4 l'échappée, on choppait un "Rhube" (snif). Mais quel bonheur!

Les fuites de vapeur:

Comme tout bon vieux navire à vapeur, il y avait quelques fuites. Quand il faisait TRES chaud, on enlevait le haut du bleu de travail. Et quand on passait sous une de ces fuites, on s'en souvenait longtemps.

J'oubliais de dire que (revenons à l'allumage à 4h00 du matin) avant l'allumage, j'étais envoyais SOUS le parquet inférieure de la machine-avant....les pieds dans l'eau (fond de cale) pour ramasser chiffons et étoupe qui pouvait trainer voir s'enflammer. Il y a toujours un peu d'eau mélée à graisse et gasoil en fond de cale.

Voila pour cette présentation succinte. les copains pourront rectifier mes erreurs, les bouchons gras des chaufferies pourront ajouter quelques explications concernant la chaufferie.

Ceci dit, faire visiter la machine-avant à des portugaises à Leixos pour leur expliquer le fonctionnement reste un excellent souvenir....si vous voyez ce que je veux dire, hein Yves?  :lol:

Bigboss

Commentaires (8)

1. hoabeneapse (site web) 08/09/2012

viagra without prescription - <a href=http://quickorderviagraonline.com/#9133 >buy viagra online</a> , http://quickorderviagraonline.com/#26736 cheap viagra

2. Cepfluope (site web) 09/09/2012

buy propecia online - <a href=http://propeciacheapgeneric.com/#17582 >buy propecia</a> , http://propeciacheapgeneric.com/#21679 buy propecia online

3. Wrennaneali (site web) 21/09/2012

advance payday loans - <a href=http://paydayloansamedayfaxless.com/#4108 >no fax payday loans</a> , http://paydayloansamedayfaxless.com/#6684 payday loans

4. unulgalcold (site web) 24/09/2012

cheap generic levitra - <a href=http://buylevitragenericroy.com/#1304 >levitra without prescription</a> , http://buylevitragenericroy.com/#25079 purchase levitra

5. DearseAnona (site web) 17/10/2012

buy viagra - <a href=http://buyviagraonlinemall.com/#11616>viagra online</a> , http://buyviagraonlinemall.com/#13438 buy viagra

6. gedtienty (site web) 17/10/2012

payday loans online - <a href=http://usapaydayloansonlinetoday.com/#12264>payday loans online</a> , http://usapaydayloansonlinetoday.com/#2413 payday loans online

7. Kamrytel (site web) 07/01/2013

- premature ejaculation
-- premature ejaculation
http://prematureejaculationpharm.com/#58274 - premature ejaculation

8. Gyskerul (site web) 21/02/2013

- generic levitra
- buy levitra
http://buylevitraonlinetoday.com/#40198 - buy levitra

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site